Peut-on effectuer la réparation de son véhicule avec des pièces de réemploi ?

Publié le : 22 avril 20214 mins de lecture

Les pièces de réemploi contribuent à la réduction des déchets, mais aussi à l’économie circulaire. Ainsi, la législation a mis en place la loi sur le réemploi et la réutilisation des articles d’occasion. Désormais, les garagistes sont encouragés à proposer des pièces détachées recyclées à leur client lors d’une réparation auto. Mais en quoi est-ce réellement un avantage ?

Pièce de réemploi : qu’est-ce que c’est ?

Depuis la promulgation de la loi sur la transition énergétique en 2017, l’utilisation des pièces de réemploi à la place des composants neufs lors d’une réparation auto se démocratise de plus en plus. Ces pièces de rechange recyclées sont récupérées sur des véhicules hors d’usage (VHU) puis testées et réintroduites dans le circuit de réparation.

Bien entendu, elles feront l’objet d’un raccommodage et d’une transformation, si nécessaire, pour de performances optimales avant d’être mises sur le marché. Répondant à la fois à des enjeux environnementaux et économiques, l’usage de ces articles recyclés permet de réparer une voiture au meilleur prix. En effet, le coût de ces pièces est largement moins onéreux que celui des pièces neuves.

Pourquoi opter pour des pièces recyclées ?

Si de plus en plus de particuliers choisissent les pièces de réemploi, c’est certainement pour bénéficier d’une réparation pas chère. Les articles d’occasion permettent de faire d’économies considérables puisqu’un prix d’achat moins cher n’indique en rien une mauvaise qualité des pièces. Ainsi, ces composants recyclés offrent un rapport qualité/prix nettement plus intéressant.

L’utilisation des pièces de rechange d’occasion contribue également à la préservation de l’environnement. Tout en réduisant les déchets issus des pièces mécaniques, cela encourage le recyclage. Il faut toutefois noter que ces articles ne bénéficient pas forcément de la garantie constructeur (en moyenne 2 ans), contrairement aux pièces détachées neuves.

Comment réussir la réparation avec des pièces d’occasion ?

Il est parfaitement possible de réparer un véhicule avec des pièces de réemploi. Pourtant, restez prudent quant à l’état des composants. Si les pièces recyclées ne sont pas couvertes par une garantie constructeur, le fournisseur devra néanmoins inclure une garantie contre les vices cachés. Ainsi, vous pourrez les rendre en cas de défaut.

Certains garagistes proposent également une garantie complémentaire qui dure plusieurs mois, mais cela peut augmenter le coût des pièces. Vérifiez les services inclus dans la garantie avant de vous engager : SAV, entretien, remboursement ou remplacement, etc. Pour finir, comparez les prix affichés par différents fournisseurs afin de trouver la meilleure offre avant d’acheter. Des comparateurs en ligne peuvent vous servir dans cette démarche.

Plan du site